• Signons et faisons signer pour le RIP contre la privatisation d’ADP

    Signons et faisons signer pour le RIP contre la privatisation d’ADP

     Nombre signatures au 21 juillet 

    Les signatures pour le RIP contre la privatisation d’ADP marquent le pas. On vient certes de passer les 10% de ce qui est nécessaire, mais la progression ralentit dangereusement, on prend du retard sur le plan de marche pour atteindre les 4,7 millions de signatures requises. Or nous savons que les Français sont très massivement contre cette privatisation, autrement dit que pour des raisons diverses et variées, ils refusent que Macron brade pour ses amis des biens qui ne lui appartiennent pas. Les raisons sont assez peu nombreuses :

    - d’abord un aéroport ce ne sont pas que des boutiques de duty free que l’Etat ne gère pas, mais c’est une frontière, surtout les aéroports de Paris, autrement dit, privatiser ADP, c’est vendre sa frontière. Pour une telle traitrise, Macron et sa bande de canailles devraient être jugés et emprisonnés ;

    - ensuite sur le long terme le manque à gagner pour l’Etat sera colossal, le développement constant et régulier d’ADP est justement la promesse de gains futurs importants pour l’Etat. Dans le projet de loi, les sommes recueillies par la privatisation d’ADP seront rémunérées au mieux à 2,5%, et c’est seulement cette rémunération d’un placement qui servira à abonder le soi-disant fonds de financement du numérique. Or à l’heure actuelle ADP rapporte à peu près 4,5 à 5% de la valeur du capital encore dans les mains de l’Etat ;

    - enfin, on sait que la crapule qui veut mettre la main sur le bien public est la même qui gère déjà les autoroutes comme une manière de racket, et qu’en vérité, elle vise d’abord à mettre la main sur les presque 7000 hectares propriété d’ADP, et qui seront livrés à une spéculation immobilière intense.

    - ajoutons que la vente de l’Aéroport de Toulouse Blagnac a démontré que l’affairisme des acheteurs pouvait tuer la poule aux œufs d’or, à tel point que la privatisation a dû être annulée[1]. Notez que la canaille affairiste qui gouverne a contesté cette annulation, sans doute pressée de rembourser les pots-de-vin qu’elle a sans doute touché pour cette vente[2]. On voit que la défense du bien public n’est pas le problème de Macron et de sa bande.

    Pour nous opposer à cette ignominie, et sortir victorieux de ce combat, il faut se battre au jour le jour. Castaner n’aide pas, au contraire il tente d’empêcher les gens de signer sans le dire, en compliquant les procédures pour signer, en fermant les pages qui pouvaient facilement permettre de compter les signatures pour activer le mouvement, la transparence n’est pas dans l’habitude de ce gouvernement de menteurs. Donc nous devons nous y prendre autrement : il faut faire ce qu’a fait Ruffin le 10 juillet de cette année à Audincourt, des meetings partout, et montrer que de réunir ces signatures serait une grande victoire contre un président détesté par les deux tiers des Français au moins. Il faut signer et faire signer sans relâche, il nous reste 250 jours c’est peu. Remporter cette victoire serait aussi un beau coup de chapeau aux gilets jaunes qui se sont battus pendant des mois pour faire avancer la démocratie et combattre pied à pied la dictature macronienne qui veut exclure totalement le peuple des décisions qu’elle prend en son nom. Et puis répétons-le, atteindre les 4,7 millions de signatures serait un vrai camouflet pour Macron et son gouvernement d’antipathiques.

    Signons et faisons signer pour le RIP contre la privatisation d’ADP

    Il faut donc nous remuer, aller vers les gens, sur les marchés, de partout, mettre en place des meetings, même s’ils sont de taille réduite, détailler pourquoi cette privatisation est une calamité. On peut aussi comme le font sur la photo ci-dessous David Cayla et Coralie Delaume – deux anti-européistes, deux anti-macroniens – mettre en place un stand où on aide ceux qui le désirent à signer pour le RIP. C’est une excellente initiative. En effet, je connais autour de moi plusieurs personnes qui n’ont pas signé parce que la procédure est un peu lourde. Cette initiative n’a besoin que de la carte d’identité de ceux qui veulent signer pour contrecarrer ces noirs desseins.  

    Signons et faisons signer pour le RIP contre la privatisation d’ADP

    J’ai recopié ci-après quelques exemples de tracts qu’on va pouvoir diffuser dès la rentrée de septembre. On en trouve d’autres sur Internet, on peut facilement en fabriquer un soi-même pour expliquer le sens de ce combat. Si chacun tire l’un de ces tracts à quelques dizaines d’exemplaires, et les diffuse autour de lui, sur son lieu de travail, auprès de ses voisins, sur les marchés, cela fera très vite boule de neige. Et ça ne nous coûte pas très cher. On peut le faire tout seul, mais c’est mieux en groupe, ça donnera plus de vigueur, et puis c’est un bon entrainement pour tisser des liens qui compteront quand la situation économique et sociale s’aggravera et qu’il faudra passer à la vitesse supérieure.

    Signons et faisons signer pour le RIP contre la privatisation d’ADP

    Signons et faisons signer pour le RIP contre la privatisation d’ADP

    Signons et faisons signer pour le RIP contre la privatisation d’ADP

    Vous pouvez aussi enlever le logo de la France Insoumise comme je l’ai fait ci-dessus pour garder une forme de neutralité politique à cette action dans la mesure où c’est l’ensemble de l’opposition, de l’extrême-droite à l’extrême-gauche en passant par le PS, Le PCF et la France Insoumise qui est rassemblée dans cette lutte décisive pour notre pays. Sur les ronds-points et aux péages on peut aussi rajouter un logo de type gilet jaune, ce qui rappellerait que si aujourd’hui nous avons une possibilité de référendum, c’est bien au. Ça donnerait cela : 

     Signons et faisons signer pour le RIP contre la privatisation d’ADP

    Signons et faisons signer pour le RIP contre la privatisation d’ADP

     

    « Acte XXXVI, les récupérateurs sont parmi nous !Pourquoi le CETA est un très grave danger »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    yvonne GILLOT
    Lundi 14 Octobre à 09:04

    tout a fait d accord

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :