• Note sur le blocus du 17 novembre

     Note sur le blocus du 17 novembre

    La hausse du prix des carburant – environ 25% depuis que Macron est aux affaires – est une forme d’impôt qui énerve les Français surtout les plus modestes qui utilisent leur véhicule pour aller travailler. Cependant, on assiste à un étrange ballet. Alors que se prépare une manifestation destinée à bloquer le pays le 17 novembre, on voit la gauche tergiverser. On peut se demander pourquoi, en effet, un blocage sérieux du pays enfoncerait un peu plus Macron la tête sous l’eau et montrerait à quel point le pays en a assez de sa politique pourrie qui plombe le pouvoir d’achat des petites gens. Mais voilà le PCF et la France Insoumise n’ont pas pensé à lancer un tel mouvement, et donc ils ne veulent pas être dépassés sur leur gauche, d’autant que Marine Le Pen et Nicolas Dupont Aignan eux ont sauté sur l’occasion. Il ne semble pas d’ailleurs que ce soit l’extrême droite qui ait lancé ce mouvement. Libération qui vient autant qu’il le peut à la rescousse de Macron a tenté de le faire croire, mais il n’a rien trouvé de sérieux qui le prouve[1]. C’est un mouvement qui est parti de la base comme on dit. Et toujours le même Libération a même trouvé des sections du NPA qui se sont retrouvés à promouvoir ce mouvement extrêmement populaire.

    La pétition qui a mis le feu aux poudres a été lancée par Priscilla Ludosky. A la vue de sa physionomie, il est difficile de croire qu’elle est une tenante de l’extrême droite et de la théorie du grand-remplacement[2]. C’est une travailleuse qui a lancé cette pétition en Seine-Maritime et qui a recueilli rapidement des centaines de milliers de signatures et continue d’en ramasser et s’achemine rapidement vers 500 000 signatures, ce qui sur le net est extrêmement élevé. 

    Note sur le blocus du 17 novembre 

    Marine Le Pen et Nicolas Dupont Aignan, ainsi que quelques autres figures de la droite souverainiste, se sont évidemment précipités pour soutenir cette lame de fond. La gauche a fait la fine bouche et ne dit rien sur la question se contentant de sous-entendre que ce serait l’extrême-droite qui aurait lancé cette action, et donc qu’il est exclu d’y participer. Mélenchon englué dans ses affaires judiciaires ne dit rien, le PCF laisse entendre que cela nous détournerait de la lutte contre la réforme des retraites. Le plus probable est que ce mouvement qui vient de la base va échapper à une récupération politicienne d’où qu’elle vienne. Cependant le fait que Marine Le Pen et Nicolas Dupont Aignan aient rapidement rejoint le mouvement montre qu’ils ont compris la leçon de Salvini. En Italie, je le rappelle, la gauche européiste et immigrationniste est tombée aux dernières élections à 3,4%. Et Salvini a le soutien des deux tiers des Italiens, pas seulement parce qu’il fait la chasse aux migrants, mais parce qu’il a développé un programme social et qu’il tient tête à Bruxelles, deux points sur lesquels la gauche a pêché. 

    Note sur le blocus du 17 novembre

     

    En refusant de se joindre au mouvement la gauche ferait deux erreurs majeures : d’abord elle affaiblirait la lutte contre Macron en éloignant l’électorat de MLP et de Mélenchon, or il est inconcevable que la gauche (la vraie, pas le PS) gouverne sans récupérer une partie de l’électorat du RN qui est loin d’être un simple ramassis de fachos. Ensuite, elle s’éloigne des formes spontanées de lutte sociale. Car n’en déplaise à Griveaux, ce n’est pas en plombant le pouvoir d’achat des Français qu’on lutte pour un meilleur environnement[3], mais en changeant de mode de production et de consommation : pour être cohérent, il faudrait plutôt viser à faire baisser le nombre de kilomètres que les salarias sont obligés de faire pour aller travailler. Le gouvernement a mis en place une prime à l’achat de la voiture électrique qui ne peut dépasser 10% du prix d’achat du véhicule[4]. Mais ces véhicules sont très chers, l’entrée en gamme est autour de 20 000 €, et pour une voiture confortable et performante, il faut compter 80 000 €. Ce n’est pas à la portée des travailleurs dont le salaire se trouve au niveau du SMIC ou un peu au-dessus. Ceux-ci achètent le plus souvent des voitures d’occasion, roulant au diesel, pour des valeurs comprises entre 2000 et 6000 €. On pourrait même dire que la prime à la voiture électrique est une nouvelle discrimination sociale. Les modèles développés par Tesla ne sont pas pour les pauvres. Je ne dis rien ici sur le fait qu’au bout du compte une voiture électrique pollue probablement autant qu’une voiture à essence, même Le monde s’en est rendu compte[5]. Ajoutons également que les plus pauvres préfèrent les voitures qui roulent au diesel parce qu’elles ont un coût d’entretien moins élevé. 

    Note sur le blocus du 17 novembre 

    On voit donc la manœuvre du gouvernement en augmentant le prix des carburants, il fait d’une pierre deux coups :

    - d’abord il fait rentrer de l’argent dans les caisses de l’Etat au moment où les cadeaux faits aux riches et aux entreprises ont creusé les déficits ;

    - ensuite, il aide les constructeurs à développer le marché de la voiture électrique, avec la bonne conscience de polluer moins[6]. Les constructeurs ont en effet besoin d’un nouveau marché pour faire de nouveaux bénéfices. En outre la production de véhicules électriques est très économique en emplois[7]. C’est donc encore une nouvelle concession au capital, puisqu’on sait assez bien maintenant que les véhicules électriques sont tout autant polluants que les autres – mais d’une autre manière cependant. 

    Note sur le blocus du 17 novembre 

    Toutes ces raisons font que la lutte contre la hausse du prix des carburants est d’abord une lutte sociale, elle n’appartient à aucun parti, et en outre elle dénonce ce mensonge qui consiste à laisser croire qu’on peut lutter contre la pollution seulement en manipulant des prix de marché et en faisant l’impasse sur les techniques de production et de localisation des activités. La gauche doit y participer si elle ne veut pas disparaître encore un peu plus de la scène politique, et si elle veut être au côté du peuple au lieu de jouer le jeu de Macron qui profitera de cette division. Ceux qui colportent l’idée qu’il s’agit d’une manifestation programmée par l’extrême-droite sont complètement hors du coup. Ils regarderont passer les manifestations comme les vaches regardent les trains, et ensuite ils s’étonneront que le peuple se tourne vers MLP. La prise de pouvoir par la Lega et M5S ne leur a rien appris.  L’effondrement des partis de gauche dans toute l’Europe non plus. Ils n’arrivent pas à s’habituer à porter la parole du peuple, ils veulent toujours l’éduquer. Aussi leur surprise est grande quand un mouvement se développe sans eux comme une lame de fond qui vient de loin. 

    Note sur le blocus du 17 novembre 

    Message idiot et sectaire de ceux qui voient des fachos de partout, même où il n’y en a pas

     Note sur le blocus du 17 novembre 

    Autre message se moquant de la gauche sectaire



    [1] https://www.liberation.fr/checknews/2018/10/26/hausse-du-prix-de-l-essence-qui-est-a-l-origine-du-mouvement-du-17-novembre_1688018

    [2] http://www.leparisien.fr/economie/consommation/sa-petition-contre-la-hausse-du-prix-des-carburants-a-deja-recueilli-136-000-signatures-24-10-2018-7927359.php

    [3] https://information.tv5monde.com/info/prix-du-diesel-quand-aime-nicolas-hulot-assume-une-fiscalite-comportementale-affirme-griveaux

    [4] https://www.linternaute.fr/auto/guide-pratique-auto/1408672-voiture-electrique-les-aides-a-l-achat/

    [5] https://www.lemonde.fr/economie/article/2015/10/23/emissions-de-co2-l-impasse-de-la-voiture-electrique_4795636_3234.html

    [6] https://o.nouvelobs.com/voiture-futur/20180314.OBS3618/comment-les-constructeurs-font-la-course-a-la-voiture-electrique.html

    [7] https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/automobile-la-voiture-electrique-entrainera-des-pertes-d-emplois-dans-la-construction-et-l-entretien_610533

    « C’est l’économie, idiot !Arnaud Parienty, Le mythe de la théorie du ruissellement, La découverte, 2018. »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :