• Les leçons des élections en Allemagne

     Les leçons des élections en Allemagne

    Débacle des partis traditionnels de gouvernement : le retour des nations 

    Les résultats des élections en Allemagne vont donner un nouveau mandat, sans doute le dernier, à madame Merkel pour conduire la politique de ce pays. La triste mine qu’affichaient les caciques de la CDU en disait long sur leur déconvenue. On peut dire que c’est en effet un échec, non seulement pour Merkel et son parti, mais aussi un échec pour le SPD et du même coup pour l’Union européenne. Le paysage après la bataille se présente comme une balkanisation des forces en présence avec une difficulté accrue pour gouverner. La percée de l’AfD était attendue, mais pas à ce niveau, les sondages l’avaient mal anticipée. Ce parti de droite souverainiste pose en effet un certain nombre de questions par son attitude anti-européenne notamment. Mais le premier enseignement qu’on peut tirer de ces élections, est que l’Allemagne va devenir un pays difficilement gouvernable à cause de cet émiettement des votes qui rend les coalitions à venir très difficiles à former et donc la position de l’Allemagne sur la scène internationale va être fortement affaiblie.  C’est cependant un signe de la crise des pays occidentaux qui fait que presque tous se trouvent dans des conditions difficiles pour continuer à gouverner. L’Allemagne est à son tour rattrapée par la défiance des citoyens vis-à-vis de leurs élites. Dimanche l’abstention a été forte, autour de 30%, ce qui est élevé dans ce pays. Si on fait le tour du monde des pays développés, on voit partout le même phénomène : aux Etats-Unis et en France le président est atteint d’une impopularité record, le Royaume Uni et l’Espagne se déchirent et menacent d’exploser. L’Italie est aussi frappé par cette crise d’inefficacité dans la « gouvernance ». La plupart de ces pays sont maintenant frappé par une logique de renationalisation de leur politique économique et sociale. De partout la montée des partis dits populistes – mais qu’il est plus convenable de nommer souverainistes – indiquent que la mondialisation est fortement touchée. Ce que paye Merkel et ce qu’a masqué l’élection de Macron en France c’est le retour des nations.  

    Les leçons des élections en Allemagne

    Le fait que le SPD et la CDU enregistrent leurs plus mauvais résultats depuis 1949 en dit long sur la décomposition des partis politiques. La CDU paye le prix de la politique migratoire, et aussi sa politique sociale qui a vu se multiplier le nombre de travailleurs pauvres dans un pays pourtant riche. Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour Merkel et son parti affairiste. En effet, le SPD qui lui aussi a subi un revers historique semble avoir tirer les leçons de son long sommeil. Il passe dans l’opposition parce qu’en s’alignant sur la droite conservatrice il est voué à la disparition, comme pour le Parti socialiste en France d’ailleurs, le Pasok en Grèce ou encore le PSOE en Espagne. Il devient en effet de plus en plus évident que l’ouverture à l’international, le libre-échange, est un instrument de destruction massive de l’harmonie sociale et un facteur de remontée brutale des inégalités. 

    La question de l’avenir de l’Union européenne  

    Les leçons des élections en Allemagne

    Mais, on l’a souligné, le grand vainqueur est l’AfD. Beaucoup fantasment sur le caractère d’extrême droite de ce parti. Il est même parfois dénoncé comme nazi. Mais ce n’est pas le cas. C’est un parti ultra-conservateur et affairiste qui masque tout cela derrière un souverainisme qui semble devenir une nécessité en Allemagne, non seulement comme une conséquence de la politique migratoire inconsidérée de Merkel, mais aussi comme une critique directe de l’Union européenne et même de l’euro. Avant que les résultats ne soient connus, nous avons souligné le refus de Merkel de souscrire au plan de relance de l’Union européenne de Macron[1]. Il va de soi qu’avec un parti anti-européen à sa droite, elle ne peut plus se permettre de brader une once de souverainisme allemand, même si objectivement l’intérêt économique de l’Allemagne est de maintenir en vie l’euro le plus longtemps possible.  

    Les leçons des élections en Allemagne

    La coalition à venir la plus probable est celle que la CDU et le CSU pourraient former avec les verts et le FDP. Elle est présentée comme la seule possible, même si tout le monde la trouve compliquée à gérer[2]. Beaucoup pensent que les difficultés viendront de la mauvaise entente entre les Verts et les libéraux du FDP. C’est possible, mais il se pourrait aussi qu’une partie de la CDU et de la CSU rendent les choses encore plus difficiles en reprenant à son compte l’idée nationaliste qui les rapprocherait alors de l’AfD. Sur le très court terme, Macron perd toute possibilité de négocier quoi que ce soit avec Merkel. Mais en avait-il une ? Il présente le 26 septembre un projet de rénovation de l’Europe qui, outre qu’il a déjà été rejeté clairement par Merkel, n’a plus aucune chance d’être autre chose qu’une coquille vide, dès lors que la plupart des membres de cet attelage hétéroclite qu’on appelle l’Union européenne ne veulent pas de plus de fédéralisme[3]. Compte tenu de la situation explosive en Allemagne, à jouer les bons élèves de l’intégration européenne, non seulement il va se mettre à dos les Français – c’est déjà fait – mais aussi l’opinion internationale qui risque de peu goûter cette maniaquerie consistant à vouloir mener le monde. 

    Les leçons des élections en Allemagne

     

     


    [1] http://in-girum-imus.blogg.org/madame-merkel-et-l-impasse-de-la-cooperation-franco-allemande-a131707962

    [2] http://www.lemonde.fr/europe/live/2017/09/25/quels-enseignements-tirer-des-elections-legislatives-allemandes-posez-vos-questions_5190845_3214.html

    [3] http://www.lemonde.fr/europe/live/2017/09/26/suivez-en-direct-les-annonces-d-emmanuel-macron-sur-l-europe_5191685_3214.html

    « Madame Merkel et l’impasse de la coopération franco-allemandeLa censure de Jacques Sapir par le gouvernement »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :