• Le retour des attentats terroristes en France

    Le retour des attentats terroristes en France 

    Contrairement à la manière dont les médias présentent les nouveaux meurtres qui sont commis ces jours-ci au nom d’Allah, le crime de Trèbes n’est pas isolé et ne se résume pas à la mort d’un gendarme courageux et de quelques autres otages. Il faut le relier à une offensive plus générale de l’Islam radical en France. Le 23 mars en effet, une vieille dame âgée était assassinée à Paris, et très certainement parce qu’elle était juive[1]. Cette fois on n’a pas attendu des mois pour qualifier ce nouveau crime d’antisémite, comme cela s’était passé pour Sarah Halimi qui avait été assassinée dans des conditions similaires. La juge d’instruction Anne Ihuellou avait en effet soutenu de façon aberrante et bornée pendant de long mois que le meurtrier, Kobili Traoré, étant donné ses déséquilibres mentaux, ne pouvait pas être qualifié d’antisémite[2] ! Evidemment assassiner une personne âgée en criant Allah Akbar est une preuve de grand déséquilibre. Mais à ce compte-là tous les islamistes qui prônent une culture de mort et commettent des attentats terroristes sont des déséquilibrés.

    Le monde qui est un journal de plus en plus indigne n’osait même pas mettre le nom en entier de Mireille Knoll lâchement assassinée, il parlait d’une certaine Mireille K., comme si les juifs devaient rester dans l’anonymat et s’y cacher. Pourquoi pas un numéro tant qu’on y est ! Mireille Knoll avait échappé à la rafle des Juifs de Paris en 1942, mais elle n’a pas échappé à l’islamisme radical.  

    Le retour des attentats terroristes en France 

    Les juifs de France en première ligne 

    Les assassinats de Mireille Knoll et de Sarah Halimi sont d’abord le signe d’une grande lâcheté : l’islamisme radical s’en prend aux femmes, aux femmes âgées et aux femmes âgées et handicapées. Mais ces assassinats sont aussi une manière de chasser les Juifs dans une volonté de les exterminer. Mireille Knoll a été assassinée dans des conditions répugnantes probablement par quelque voisin dont le parquet pour l’instant refuse de donner le nom, un certain Yacine M.. Cette vieille dame qui avait 85 ans vivait dans une HLM et ne possédait pas grand-chose, tout comme d’ailleurs Sarah Halimi qui habitait dans une HLM du Xième arrondissement. Tous les juifs ne sont pas riches ! Elle ne pouvait pas susciter l’envie ni la jalousie. La seule explication de ce meurtre est finalement de conquérir des territoires au nom de l’Islam, rien d’autre. Des pans entiers de nos territoires sont maintenant interdits aux Juifs, notamment en Seine-Saint-Denis, et les HLM sont interdites aux Juifs pauvres, elles deviennent le domaine réservé des populations islamisées. Plusieurs responsables politiques ont reconnu que les Juifs n’étaient plus en sécurité en France, parce que Juifs[3]. Mais que les non-juifs ne se fassent pas d’illusion, chasser les juifs n’est qu’une première étape, les autres blancs suivront. La logique est celle du nettoyage ethnique. C’est en masse maintenant que les Juifs quittent la France, leurs enfants ont de plus en plus de mal à fréquenter les écoles publiques. Ce qui n’empêchent pas les cuistres de continuer leur sempiternelle propagande selon laquelle le combat du jour est de lutter contre l’islamophobie. Il n’y a pas si longtemps un vieux couple Roger et Mireille Pinto et leur fils David étaient agressé sauvagement à Livry-Gargan, ils étaient visés essentiellement parce que juifs, et comme dans le cas d’Ilan Halimi, leurs agresseurs d’origine africaine pensaient qu’ils avaient de l’argent parce que juifs[4]. Alors que les Juifs de France s’en vont, alors qu’ils paient un lourd tribut à cette guerre de religion, voilà le propagandiste de l’Islam radical Marwan Muhammad qui dénonce avec beaucoup d’aigreur dans un même mouvement la laïcité et l’islamophobie, menaçant même la France qui dit-il va perdre toute la richesse de sa jeune population musulmane qui émigrera[5]. Vers où ? On se le demande. Fuyant déjà des pays islamisés, bloqués dans leur développement, on les voit assez mal retourner vers le Maghreb ou le Machrek.

    Le retour des attentats terroristes en France

    Au-delà de l’indignation et du ressentiment, les attentats terroristes doivent être maintenant compris comme un instrument de conquête des territoires, une technique d’islamisation graduelle de la France. A Trèbes Radouane Lakdim a assassiné plusieurs personnes et égorgé le gendarme Arnaud Beltrame qui s’était courageusement porté volontaire pour être échangé contre un otage lors de l’attaque terroriste contre le Super U de cette petite ville de l’Aude qui a fait en tout quatre victimes. Cette attaque a choqué l’opinion, non seulement parce que Radouane Lakdim était fiché S, mais parce que les jeunes de la cité où il vivait non seulement l’ont soutenu comme un héros tombé au combat, mais parce qu’ils ont montré aux journalistes qui s’approchaient que ce territoire leur appartenait maintenant, ils les ont insulté et menacé. La plupart des médias ont minimisé ce genre d’incident, on y trouve une allusion que dans Le Parisien. Même Libération, pourtant journal plutôt complaisant avec l’islamisation des territoires, est en train de découvrir que la cité Ozanam où logeait Radouane Lakdim était devenu un foyer terroriste difficile à pénétrer pour tous ceux qui étaient considérés comme des étrangers[6]. Radouane Lakdim, petit délinquant sans culture ni religieuse, ni autre, fréquentait la mosquée du quartier, et il est à peu près certain que l’idée de commettre des crimes ne lui est pas venue toute seule. Il y a une ambiance de sécession dans ces quartiers. Comme il y a un fonds d’antisémitisme dans la culture musulmane. Ne pas le voir relève du déni et ne permet pas de prendre des mesures justes : la France, et l’Europe, ont maintenant à faire face à une guerre de religion, que les petits délinquants des quartiers soient ou non manipulés. On ne peut pas ne pas relier ces attentats terroristes à l’Islam et ensuite à l’immigration. Si on ne le fait pas, la guerre sera perdue et la régression de la civilisation s’accélèrera. Mais combien y a-t-il de cités Ozanam en France ? Probablement des centaines.

      Le retour des attentats terroristes en France

    Des populations en voie de sécession 

    Nous avons maintenant sur notre propre territoire une population qui pèse peut-être 8 ou 10% de l’ensemble et qui est clairement hostile à ce que nous sommes, c’est-à-dire à ce que nous a légué notre propre histoire en terme de liberté. Cette population est dans une logique de conquête et d’éviction ainsi que le montre les nombreux ouvrages qui traitent sérieusement de la question. Je pense ici à l’ouvrage publié sous la direction d’Emmanuel Brenner, Les territoires perdus de la République[7], ou encore à celui publié sous la direction de Georges Bensoussan, Une France soumise[8]. Comme on le voit dans le cas de la cité Ozanam de Trèbes, les crimes de Radouane Lakdim ont emmené la population islamisée de ce quartier à se refermer, à se souder sur elle-même. La compagne de Radouane Lakdim a été arrêtée, elle aussi était fichée S. mais le pire est qu’elle cautionne les actions terroristes en affirmant qu’il faut punir la France comme un pays mécréant[9]. Elle se range donc officiellement dans une logique de sécession et de reconquête de la France par l’Islam. Ils sont très nombreux comme cela. Longtemps ces thèses ont été marginalisées, on les regardait comme seulement une extension d’une pensée fascisante, d’extrême droite. La gauche a toujours répugné à s’emparer de cette question. On a d’ailleurs vu un crétin de compétition, Stéphane Poussier, un représentant de la France Insoumise, se réjouir de la mort du gendarme Beltrame. Certes la France Insoumise et Mélenchon ont réagi très vivement à cette provocation imbécile[10]. Mais le mal était fait. On commence à voir qu’au sein de la France Insoumise il y a toute une frange complètement gangrenée par l’islamisation rampante des esprits, de Poussier à Obono, en passant par Clémentine Autain. Je ne vais pas en faire la liste ici, cela me prendrait trop de temps. De même le président de la République ne parait pas le mieux placé pour faire avancer des solutions. On sait qu’il considère l’immigration comme une chance pour notre économie[11] et l’islam comme une religion française[12]. De nombreux conseillers de son entourage sont très proches d’un Islam agressif et intolérant, que ce soit le « comique » Yassine Bellatar, bombardé conseiller pour la politique de la ville, Hakim El Karoui, ou encore Rokhaya Diallo qui avait été intégrée au conseil national du numérique. Communautariste, Macron est le partisan d’une laïcité très limité et dit se méfier du « laïcisme » dans un langage qui est pratiquement celui des islamistes qui militent ouvertement pour la sécession et pour un Islam politique.

    Bien que ce soit un sujet très difficile car il est la rançon de quarante années de laxisme migratoire et communautariste, il n’est pas vrai qu’il n’y a pas de solutions pour avancer vers le règlement de cette crise de civilisation en Europe. On peut en avancer plusieurs, si on ne veut pas voir l’Europe totalement islamisée. D’abord en finir avec l’immigration de masse. Il est évident qu’elle alimente directement l’islamisation latente. Evidemment pour stopper l’immigration il faut sortir de l’Union européenne et de ses règlements idiots qui à l’inverse veulent construire une Europe communautariste en dehors des entités nationales, donc commencer par retrouver notre souveraineté. Certains avancent toujours que l’immigration est incontrôlable et qu’il faut s’y faire. On a vu récemment un écrivain, Stephen Smith, soi-disant spécialiste des migrations et de l’Afrique se répandre dans les médias sur ce thème[13]. Il recopie la posture libérale : nous devons nous adapter aux changements du monde, et non adapter le monde à ce que nous sommes. Parmi les idées radicalement fausses qu’il a répandues, il a avancé que c’était bien la preuve du développement de l’Afrique si elle engendrait autant de migrants[14]. C’est le genre de discours qui plait à cette fausse intelligentsia qui ne rêve que de nous livrer à la mondialisation et de voir nos cultures spécifiques disparaître. Mais ce journaliste semi-instruit fait semblant d’ignorer que dans certains pays, il y a une immigration proche de zéro, par exemple au Japon, ou en Corée du Sud et que ces pays ont finalement moins de problèmes économiques que nous : le niveau de richesse est élevé, le chômage très faible. Donc oui, l’immigration peut être enrayée d’autant qu’ainsi que le confirme indirectement Stephen Smith, le principal de cette immigration – environ 85% en 2015, sans doute moins aujourd’hui – ce ne sont pas des réfugiés qui fuient les guerres, mais comme on dit des « migrants économiques » qui viennent chercher fortune dans nos pays.

      Le retour des attentats terroristes en France

    Autre embryon de solution, interdire les prêches radicaux dans les mosquées, il n’y a pas besoin de voter des lois nouvelles, il suffit d’invoquer l’appel au désordre public et à la haine. Il est également possible d’interdire du territoire des imans étrangers qui prônent des valeurs hostiles à la République et à la laïcité. Alors que cela va être bientôt la période du ramadan, l’Algérie s’apprête à nous envoyer 150 imans en Europe et 100 en France « pour diriger les prières »[15]. Il est possible de les contrôler et d’interdire ceux dont les discours ne sont pas conformes à nos lois. L’étape suivante est de fermer les mosquées qui tolèrent les discours de rupture et de subversion. Ce motif a déjà été utilisé pour fermer une mosquée très importante à Marseille[16]. Bien entendu le danger est le développement de mosquées radicales et clandestines.

    Le retour des attentats terroristes en France

    Il faut réagir au coup par coup à toutes les avancées de l’islamisation rampante. Par exemple, interdire les prières de rue qui sont trop souvent tolérées et qui ne sont qu’un instrument de chantage aux mains d’associations musulmanes pour obtenir de nouveaux avantages[17], tout en se présentant comme une population maltraitée et stigmatisée. Trop d’élus de droite ou de gauche tolèrent cet état de fait, mais plus encore, avec la transformation de la population de la France, il y a de plus en plus d’élus issus de l’immigration et qui par nature se transforment facilement – pour des raisons clientélistes – en porte-parole de l’Islam politique.

    Il faut renforcer de partout la laïcité, et notamment à l’école où par exemple on doit tenir complètement à l’écart les enfants de l’enseignements des religions et de l’Islam en particulier. L’Islam est complétement à part de la pensée rationnelle et donc doit être banni de l’espace public[18]. L’islamisation des esprits a détruit dans les pays musulmans les progrès de l’éducation pour longtemps, et est responsable pour une large part de l’absence de développement économique dans ces pays, comme de leur régression rapide et de leur instabilité chronique. Ce n’est pas un hasard si les pays musulmans où l’enseignement du Coran est important, sont en même temps des pays très inégalitaires. On voit des pays pauvres comme l’Algérie dépenser des fortunes dans la construction des mosquées, mais faire peu d’effort pour développer un enseignement digne de ce nom[19], mais c’est aussi le cas du Maroc, un pays qui compte 50 000 mosquées[20]. Il faut également que l’Etat soit plus sévère et rigoureux en ce qui concerne les écoles privées islamiques. De partout celles-ci posent des problèmes, en Angleterre, en Belgique, mais aussi en France où les scandales sont nombreux[21].

    Toutes les autres grimaces qui visent à faire semblant de vouloir faire émerger un islam modéré et compatible avec les lois de la République sont vouées à l’échec. Je crains que ce ne soit cette voie que va suivre Macron dans les mois à venir, on l’a vu récemment recevoir à l’Elysée une femme imam et danoise, Sheryn Khankan, comme si celle-ci allait lui donner des conseils pour faire évoluer le communautarisme musulman dans le bon sens[22]. Il est apparu plus prompt à recevoir cette religieuse, caution d’un Islamisme modéré qui n’a aucune chance de séduire la grande masse des musulmans, qu’à s’intéresser aux assassinats de Trèbes.

      Le retour des attentats terroristes en France

    Les attentats terroristes récents, à Trèbes et à Paris, ont atteint un autre but : ils ont semé la division entre les Français. On l’a vu avec la réaction de l’ignoble Stéphane Poussier, mais cela est confirmé par l’attitude inconséquente du CRIF qui a avancé que le FN et la France Insoumise n’étaient pas les bienvenus à la marche blanche organisée le 28 mars 2018[23]. De nombreux politicards de droite et de gauche y seront, alors qu’ils sont responsables de cette situation qui dégénère de jour en jour. Le CRIF préfère favoriser le parti européiste, le ventre mou du libéralisme que tout ce qui peut lui rappeler la souveraineté nationale. Ils toléreront près d’eux la mouvance macronienne qui est pourtant très fournie en militants de l’islamisme politique comme nous l’avons souligné plus haut.



    [1] http://www.lemonde.fr/societe/article/2018/03/26/un-homme-en-garde-a-vue-apres-la-mort-d-une-octogenaire-juive-dans-un-incendie_5276252_3224.html

    [2] http://www.lemonde.fr/societe/article/2018/01/30/affaire-sarah-halimi-il-n-y-aura-pas-de-reconstitution_5249383_3224.html

    [3] http://www.liberation.fr/france/2018/03/27/boutih-ps-les-juifs-ne-sont-pas-en-securite-en-france_1639168 et https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/tout-est-politique/tout-est-politique-les-juifs-ne-sont-pas-en-securite-en-france-s-il-y-a-ce-ressenti-c-est-que-la-republique-echoue-estime-la-depute-lrem-cecile-muschotti_2653706.html

    [4] http://www.leparisien.fr/livry-gargan-93190/seine-saint-denis-une-famille-juive-sequestree-et-agressee-a-livry-gargan-10-09-2017-7249908.php

    [5] https://ripostelaique.com/grave-menace-du-ccif-si-lislamophobie-progresse-les-musulmans-vont-quitter-la-france.html

    [6] http://www.liberation.fr/france/2018/03/25/le-quartier-de-l-ozanam-a-son-tour-catalogue-foyer-terroriste_1638790

    [7] Fayard, 2015.

    [8] Albin Michel, 2017.

    [9] https://www.lci.fr/faits-divers/info-lci-attentats-dans-l-aude-les-propos-glacants-de-la-compagne-de-radouane-lakdim-2082738.html

    [10] https://www.huffingtonpost.fr/2018/03/26/stephane-poussier-un-abruti-qui-nous-porte-un-dommage-terrible-pour-melenchon_a_23395794/

    [11] http://www.valeursactuelles.com/politique/pour-macron-limmigration-se-revele-une-chance-pour-la-france-70488

    [12] C’est le mot d’un proche conseiller de Macron, Hakim El Haroui. https://lemuslimpost.com/hakim-karoui-train-devenir-monsieur-islam-demmanuel-macron.html

    [13] http://rmc.bfmtv.com/emission/jusqu-en-2050-l-europe-va-s-africaniser-c-est-inevitable-1379850.html

    [14] La ruée vers l'Europe - La jeune Afrique en route pour le Vieux Continent, éd. Grasset, 2018

    [15] http://www.atlantico.fr/decryptage/100-imams-envoyes-algerie-pour-diriger-prieres-en-france-faut-croire-aux-promesses-islam-cordoue-promu-alger-alexandre-del-valle-3345603.html

    [16] http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/01/31/la-fermeture-d-une-mosquee-salafiste-marseillaise-confirmee-par-le-conseil-d-etat_5249810_1653578.html

    [17] http://www.lepoint.fr/societe/a-clichy-les-prieres-de-rue-symptome-d-un-conflit-mairie-associations-21-11-2017-2174083_23.php

    [18] https://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/faouzia-charfi-l-islam-politique-ne-reconnait-pas-la-pensee-rationnelle_122272

    [19] http://afrique.le360.ma/algerie/economie/2017/11/08/16336-mosquee-dalger-le-gouffre-financier-pourrait-engloutir-2-milliards-de-dollars-de-plus-16336

    [20] https://www.medias24.com/SOCIETE/150900-Le-Maroc-compte-50.000-mosquees-dont-le-budget-est-de-2-milliards-de-DH/an.html

    [21] https://www.nouvelobs.com/societe/20170118.OBS4012/ces-ecoles-privees-musulmanes-qui-inquietent-la-republique.html

    [22] https://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/macron-recoit-l-imame-danoise-sherin-khankan-a-l-elysee_1995409.html

    [23] http://www.sudouest.fr/2018/03/27/meurtre-de-mireille-knoll-le-crif-ne-veut-ni-du-fn-ni-de-la-france-insoumise-a-la-marche-blanche-4319755-7.php

    « Le retour du fascisme en EspagneL’énorme faute du CRIF »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :