• La popularité de Macron ne décolle pas

    Voilà plusieurs mois que les médias amis de Macron nous expliquent que sa popularité et celle de l’antipathique barbu de Matignon, ne font que remonter et que cela est incroyable, et que cela est inédit[1] ! Et puis voilà qu’un sondage plus sérieux nous montre que non : Macron est toujours aussi détesté, sa femme aussi et son premier ministre également. On a beau contrôler les médias, la vérité finit par transpirer. Le sondage dont nous parlons aujourd’hui est publié le 15 janvier 2018 dans Le Figaro[2].  

    La popularité de Macron ne décolle pas

    Le premier enseignement qu’on tire et que seul un tiers des Français trouve son action positive. Ça correspond me semble-t-il à sa base sociale, même si celle-ci peut encore se rétrécir au fur et à mesure que les mesures fiscales vont démontrer dans les faits leur inanité, la classe moyenne sera alors en première ligne. On s’aperçoit aussi que la popularité de Macron est du même niveau que celle de Trump aux Etats-Unis, le président qui est détesté dans le monde entier et qui se trouve sous le coup d’une procédure d’impeachment. En dessous des 40% ! Outre qu’ils sont tous les deux sans adhérence dans leur politique erratique, ils se ressemblent par leur incapacité diplomatique à faire autre chose qu’à injurier les peuples du monde entier. Macron surpassant Trump en crachant directement sur les Français chaque fois qu’il se trouve à l’étranger. 

     

     La popularité de Macron ne décolle pas

    L’autre enseignement du sondage du Figaro est le suivant : les Français ont compris que Macron était un politicien de droite. C’est la droite affairiste, cosmopolite et européiste qu’il représente. La fable du ni de gauche, ni de droite est complètement éventée maintenant. Seuls quelques égarés croient encore que Macron est de gauche, sans doute parce qu’ils appartiennent à la droite nationaliste, anti-européenne. Certains qualifie la politique de Macron comme centriste sans doute parce qu’il manifeste une ligne proeuropéenne. Mais on voit que si 39 % des sondés qualifient sa politique de « droitière », seulement 35 % sont satisfaits de celle-ci. Manifestement la majorité des Français n’est pas de droite, sinon elle approuverait plus largement la politique de Macron.  

    La popularité de Macron ne décolle pas

    La seule chance de Macron aujourd’hui est que l’opposition est en miettes et ne fait pas son travail, que ce soit les partis ou les syndicats. Marine le Pen est aux abonnés absents, et passe son temps à régler ses comptes avec Phillipot, et Mélenchon ne semble plus trop savoir comment se positionner. Or en lisant correctement le sondage du Figaro il y a une chose qui saute aux yeux, mais qu’on sait déjà : les Français veulent en finir avec l’immigration massive. Ce n’est pas nouveau, c’est comme ça dans toute l’Europe depuis des années, mais les « décideurs » en décident autrement. Et ce n’est pas une question de racisme. L’immigration de masse est vécue à la fois comme porteuse d’insécurité, et comme un vecteur de transformation culturelle dont les européens ne veulent pas. La conclusion est que tant que l’opposition déconnera sur ce sujet, elle restera inaudible. La gauche ne peut pas en même temps prétendre parler pour le peuple, le représenter, et passer son temps à faire de la lutte contre l’islamophobie, de la défense des migrants et de la cause palestinienne, ses marqueurs privilégiés. D’autant que le sondage du Figaro nous indique que les Français sont aussi très préoccupés par la question du chômage et celle des inégalités croissantes.

     

     


    [1] http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/11/fort-rebond-de-la-popularite-demmanuel-macron-en-janvier-sondage-exclusif_a_23330813/

    [2] http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/01/15/25001-20180115ARTFIG00314-immigration-les-francais-demandent-a-macron-d-etre-ferme.php?utm_source=app&utm_medium=sms&utm_campaign=fr.playsoft.lefigarov3

     

    « Gallimard et la publication « des pamphlets » de CélineChômage, les leçons d’économie faites à Pénicaud et à Macron »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :