• L’Université Populaire d’Aubagne se fait connaître !!

     L’Université Populaire d’Aubagne se fait connaître !!

    L’Université Populaire Pays d’Aubagne et de l’Etoile se met en place peu à peu et va sans doute trouver rapidement son rythme de croisière. C’est une initiative à encourager, non seulement parce qu’elle produit une forme de savoir gratuite et ouverte qui laisse largement la place aux débats, mais parce qu’elle s’intéresse à des sujets que l’Université traditionnelle, axée sur une efficacité de cours terme, à tendance à négliger. Elle va dans le sens inverse des réformes récentes qui perturbent l’Education nationale, elle ne part pas du fait que l’éducation doit être rentable et attrayante, mais plutôt qu’elle doit d’abord permettre de travailler à l’ouverture de l’esprit et donc non seulement au plaisir d’apprendre, mais encore à la formation d’un esprit critique.

     

    L’Université Populaire d’Aubagne dans La Provence

     L’Université Populaire d’Aubagne se fait connaître !! 

    Gratuite et tout public, elle a ouvert ses portes mardi au lycée Joliot-Curie Venez comme vous êtes à l'Université populaire Devant une vingtaine de personnes, le premier cours de l'Université populaire a eu lieu mardi dernier au lycée Joliot-Curie. L'idée a germé des mois durant dans l'esprit de Jean-Pierre Brundu. L'Université populaire, dont le premier cours a été donné mardi dernier, est enfin une réalité à Aubagne.

    Chaque mardi, de 19 h à 21 h, dans une salle du lycée Joliot-Curie, un professeur agrégé viendra dispenser une leçon à tous ceux qui le souhaiteront. "Les deux heures seront divisées ainsi : une heure de cours magistral, une heure de débat entre profs et étudiants", assure Jean-Pierre Brundu, l'instigateur du projet dans la ville de Pagnol, lui qui est aussi le "père" du Repaire d'Aubagne. Car le principe d'Université populaire ne date pas de la semaine dernière, mais bien du XVIIe siècle, au Danemark, où des érudits venaient partager leur savoir avec des gens vivant dans les zones reculées du pays scandinave. En France, Michel Onfray a remis l'UP au goût du jour en 2002, à Caen. Depuis, 150 antennes se sont ouvertes, un peu partout dans le pays, et donc à Aubagne. Les trois piliers de cette structure : c'est gratuit, ouvert à tous, et non diplômant.

    "On ne vient pas pour faire un concours, mais pour prendre du plaisir. Il n'y a ni devoir, ni notes, ni examen", sourit Jean-Pierre Brundu. Jusqu'en juin, 5 matières sont proposées chaque mardi, et fonctionnent par des cycles allant de 2 à 4 cours par enseignement. En vrac, l'économie, la sociologie, la philosophie, la finance et l'histoire, et enfin l'histoire de l'art et la musicologie. "En ce qui concerne l'enseignement supérieur et hormis le département Satis, ici, c'est le désert. L'Université populaire à Aubagne, c'est aussi pour donner la possibilité à des gens qui ne peuvent pas se déplacer jusqu'à Aix ou Marseille, de suivre des cours de qualité", poursuit Jean-Pierre Brundu. L'UP d'Avignon, où les cours attirent en moyenne 200 personnes est un modèle à suivre, même si pour ses débuts, la nouvelle structure aubagnaise dispose d'une salle qui ne peut accueillir que 60 à 70 personnes. La prochaine étape, selon Jean-Pierre Brundu, serait de proposer plusieurs cours par semaine. Et surtout, de participer activement à la formation de "vrais" citoyens. "Quand je vois 50 % d'abstention aux élections, je suis catastrophé. Il y a un gros travail à faire, et je regrette de ne pas avoir fait ça il y a 10 ans."

    Aujourd'hui : Ergologie, cours de Renato Di Ruzza.

    7 avril : Histoire, cours de Stéphane Rio.

    14 avril : Philosophie politique, cours de Roland Le Bris.

    21 avril : Économie, cours de Bernard Tabuteau.

    Les cours de l'Université populaire se déroulent tous les mardis (hors périodes de vacances scolaires) de 19 h à 21 h, dans la salle 006 du lycée Joliot-Curie, 4, avenue des Goums. Ludovic Ferro 

    http://www.laprovence.com/article/sports/3337843/venez-comme-vous-etes-a-luniversite-populaire.html

     

    L’université Populaire d’Aubagne dans La marseillaiseL’Université Populaire d’Aubagne se fait connaître !! 

     

    « Les syndicats et le 1er maiNouvelles de la Grèce »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :