• L’impopularité et l’incompétence de Monsieur Macron

     L’impopularité et l’incompétence de Monsieur Macron

    La chute de la popularité de Macron dans les sondages semble avoir surpris la sphère médiatique[1]. Nous avons signalé pourtant de longue date que Macron serait sans doute le président le plus impopulaire de la Vème République[2]. Plusieurs signes avant-coureurs l’attestaient : d’abord le fait que l’abstention avait été massive aussi bien pour les présidentielles que pour les législatives, mais ensuite aussi le fait que l’exécutif n’arrivait pas à décoller aussi bien avec le discours du président devant le Congrès, que le discours de politique générale du premier ministre[3]. La base électorale du couple Macron-Philippe est très étroite, elle tourne autour de 25%, c’est-à-dire les électeurs qui se sont dérangés pour voter Macron au premier tour de la présidentielle, et encore il bénéfice pour l’instant de la bienveillance des Français ! 

    Antipathie 

    Que ce soit le couple que Macron forme avec Philippe ou celui qu’il met en scène avec son épouse légitime, il apparaît comme très antipathique, loin devant tout ce qu’on a connu jusqu’ici.  

    L’impopularité et l’incompétence de Monsieur Macron  

    Très mauvais communicant, il multiplie les déclarations à l’emporte-pièce qui dénote un mépris de classe, mais aussi une arrogance stupide. Faisant preuve de peu d’intelligence, sans parler d’empathie, un jour il s’en prend aux chômeurs qui n’ont pas de costume, l’autre jour c’est après les femmes ouvrières qu’il humilie en les traitant d’illettrées, ou encore dans son infinie bêtise, il affirme que le sort des patrons est bien plus dur que celui des salariés. Je passe sur les alcooliques,  Bref c’est un banquier ! Habité de pulsions infantile, il s’autoproclame chef des armées, rabaissant volontairement et en public le chef d’Etat-major. Cette démarche bouffonne rappelle Sarkozy, première manière, en pire. Sarkozy comme Hollande, étaient cependant plus intelligent que lui, et leur sens politique leur indiquait les terrains sur lesquels ils ne devaient pas s’aventurer. Il semble que Macron n’ait pas de frein. 

    Réforme fiscale et baisse de l’APL  

    L’impopularité et l’incompétence de Monsieur Macron  

    Très mauvais communicant, voilà que Macron avance deux réformes en même temps qui accentue le caractère bourgeois de l’exécutif. La première est la suppression de l’ISF qui à l’heure actuelle rapporte à l’Etat un peu plus de 5 milliards d’euros par an[4]. 300 000 personnes sont concernées par cet impôt, dont Emmanuel Macron et Edouard Philippe, ce sont essentiellement des personnes très riches. Hollande et Sarkozy ne s’étaient pas risqués à cette fantaisie impopulaire. Mais comme l’intelligence politique de Macron est très limitée, il annonce dans le même temps une baisse de l’APL. Il présente cela comme une baisse modérée de 5 € par mois par personne éligible[5].

    L’APL et l’AL concerne 6,5 millions de personnes, et le montant raboté par Macron et ses sbires est de 32,5 millions environ par mois et 390 millions par an. Autrement dit les pauvres sont taxés de 60 € par an et les riches détaxés de 17 000 € par an ! Il est facile de faire le rapprochement entre les deux mesures, et on ne s’en prive pas sur les réseaux sociaux. 

    Ajouter le mensonge à l’ignominie

    L’impopularité et l’incompétence de Monsieur Macron 

    Macron est un menteur et Philippe aussi. Dès qu’ils ont compris qu’ils s’étaient mis dans l’embarras en rabotant d’une manière mesquine l’APL, ils ont tenté de mettre cela sur le compte du gouvernement précédent… auquel Macron appartenait, rappelons-le. Cette mesure n’aurait pas été appliquée selon Jacques Mézard, obscur ministre de Philippe, mais décidée cependant par le précédent gouvernement. Le mensonge est grossier. Nous connaissons assez bien Hollande et les différents gouvernements qui l’ont servi pour savoir que si une telle mesure avait été décidée, elle aurait été appliquée sans état d’âme, Hollande n’étant pas spécialement l’ami des « sans-dents ». Malheureusement pour cette équipe d’amateurs qui se trouve à la tête du pays, le mensonge a été dénoncé par Christian Eckert, ancien ministre du budget de François Hollande[6]. 

    Supprimer les APL 

    L’impopularité et l’incompétence de Monsieur Macron

    Les APL coûtent en gros 18 milliards d’euros à l’Etat. On voit tout de suite qu’un coup de rabot de 390 millions d’euros relève plus de la mesquinerie que d’une logique comptable ou d’une politique du logement, c’est 2,16% du total. Pour ma part je suis pour la suppression totale des APL, et je vais dire pourquoi, mais aussi comment il faut s’y prendre.

    Les APL ont été inventées par un gouvernement de droite, sous Giscard précisément, et portées par Raymond Barre. La logique était – sous la pression du lobby de l’immobilier qui est très puissant en France – de libérer les prix, de faire jouer la loi de l’offre et de la demande dans le secteur locatif. Pour sortir des loyers réglementés, on proposait alors une compensation monétaire. Mais en vérité ces APL sont passées directement dans la poche des propriétaires qui en ont profité pour augmenter les loyers ! Mais ce n’est pas tout, en faisant grimper les loyers, on faisait aussi grimper le prix de l’immobilier, ce qui était le but. L’immobilier devint alors un placement de plus en plus rentable et tranquille.  

    L’impopularité et l’incompétence de Monsieur Macron 

    Poids du logement dans le budget des ménages en France 

    On a souvent signalé que les loyers en Allemagne sont très inférieurs à ce qui se pratique en France, et évidemment si on baissait les loyers jusqu’à atteindre le niveau de l’Allemagne, on dégagerait instantanément du pouvoir d’achat pour les plus pauvres[7]. Evidemment on ne peut pas supprimer les APL sans précaution, pour ce faire, il faut bloquer les loyers, susciter une baisse équivalente des loyers pour compenser les APL perdues. Parallèlement, on peut utiliser ces 18 milliards pour mettre en place une vraie politique du logement. Autrement dit l’Etat pourrait produire lui-même des logements sociaux ce qui ferait instantanément baisser à la fois les loyers et le prix d’achat des logements et donc contribuerait à désendetter les Français. Ce serait une vraie réforme. Certes ce sont les rentiers qui en souffriraient, mais est-ce que l’Etat a vocation à financer sur fonds publics les rentes immobilières ? On connait tout cela, Marie-Noëlle Liennemann qui est à ma connaissance, bien que socialiste, une des rares ministres du logement à connaitre son sujet avait dénoncé les ravages de ce système dans un ouvrage remarquable[8].

    On peut effectivement supprimer les APL, c’est souhaitable, mais à condition de revenir à une politique stricte d’encadrement des loyers. Mais avec le couple infernal Macron-Philippe on n’en est pas là. L’imagination n’est pas au pouvoir, on reste dans la mesquinerie saugrenue de toujours taxer les pauvres sou prétexte de mettre en place une politique de l’offre. 

    Conclusion 

    La chronique du quinquennat Macron s’annonce comme celle d’une série de bévues dans un contexte d’impréparation total. Soutenue par un manque de réflexion, la politique macronienne, sans colonne vertébrale autre que de rendre la vie plus difficile aux plus pauvres, tire à hue et à dia. Les prochains sondages vont encore montrer l’impopularité de ce gouvernement et du président, les déguisements successifs qu’il endosse, loin de le sauver, vont un peu plus enfoncer Macron. Déjà on annonce un recul de l’exécutif sur le budget des armées[9], on s’attend aussi dans les jours qui viennent à une reculade de même ampleur sur les APL.

     

     


    [1] http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/23/la-popularite-demmanuel-macron-et-douard-philippe-chute-brutalement_a_23043451/

    [2] http://in-girum-imus.blogg.org/macron-l-americain-un-homme-peu-sur-de-lui-a130677760

    [3] http://www.lepoint.fr/politique/sondage-macron-et-philippe-n-ont-pas-convaincu-les-francais-07-07-2017-2141254_20.php

    [4] http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/06/09/en-2015-l-isf-a-rapporte-5-224-milliards-d-euros_4944270_823448.html

    [5] http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/07/22/l-apl-va-baisser-de-5-euros-par-mois-des-la-rentree

    [6] http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Baisse-des-APL-l-ancien-ministre-charge-du-Budget-Christian-Eckert-dement-1315337

    [7] http://www.latribune.fr/vos-finances/immobilier/pourquoi-l-immobilier-en-l-allemagne-est-moins-cher-486584.html

    [8] Le Scandale du logement. En finir avec l’indignité de la République, éditions Jean-Claude Gawsewitch, 2005 

    [9] http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/07/23/la-defense-obtient-le-degel-de-1-2-milliard-d-euros-de-credits_5163956_823448.html

    « De quelques raisons de boycotter l’Allemagne et ses produitsLe scandale des œufs contaminés au friponil »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :