• François Fillon s’enfonce, bientôt éliminé

     François Fillon s’enfonce, bientôt éliminé 

    Plus François Fillon se défend et plus il s’enfonce. En urgence il a convoqué un journaliste ami pour lui expliquer que ce sont ses adversaires politiques (un clan dit-il, une officine, enfin quelque chose de louche et de mal identifié) qui ont monté cette cabale de toutes pièces. Il a commencé par dire que l’attaquer par le biais de l’emploi fictif de sa femme était un acte misogyne, puis il a prétendu montrer des chèques. Mais dans un premier temps personne n’a nié qu’elle ait touché des chèques ! Le canard enchaîné nie qu’elle ait travaillé en contrepartie de ces émoluments. Il gémit encore un peu sur le fait que ses détracteurs mélangeraient pour lui nuire le but et le net ! Quelle belle défense !

    Même chose pour ce qui concerne le soi-disant travail de Pénélope à La revue des deux mondes. Dans le JDD, il avoue que sa femme « aurait bien aimé en faire un peu plus », mais « S’agissant du travail que mon épouse a effectué pour Marc Ladreit de Lacharrière, elle a souhaité arrêter. Elle aurait aimé en faire plus mais elle a bien senti l’hostilité du directeur de la revue ». [1]

    On comprend bien à le lire que ce serait Marc Crépu qui l’aurait empêchée de travailler et donc si en 18 mois d’émergement comme salariée de la revue elle n’a produit que deux notes, ce n’est pas sa faute. On n’a retrouvé trace du travail de son épouse que dans deux petites notes – assez illisibles d’ailleurs – qui comportent 3474 caractères et 1 faute d’orthographe[2] ! Elle signait ces notules Pauline Camille d’après ce que l’on sait. Non seulement Fillon est un menteur, mais il nous prend pour des imbéciles. Les Français ne s’y sont pas trompés, plus de 60% des Français ont maintenant une très mauvaise image de lui[3]. Et il ne s’en relèvera pas.

    François Fillon s’enfonce, bientôt éliminé 

     

    A cette occasion on a ressorti d’autres mensonges de l’homme aux gros sourcils. Ainsi il a prétendu que son livre – enfin le livre qu’il a signé, parce qu’on doute qu’il ait écrit – s’était très bien venu, plus de 50 000 exemplaires. Et puis patatras quelques jours plus tard, c’est le JDD, pourtant journal ami et complaisant, qui avançait qu’au mieux il s’était vendu à 17 000 exemplaires[4]. Péché véniel me direz-vous, il n’est pas le seul à faire ce genre de mensonge, pensant sans doute que le succès entraîne le succès. Mais c’est un signe que cet individu sans envergure est ancré dans un système de communication mensonger. 

    Détournements de fonds au Sénat, Fillon accusé 

    Mais voilà que derrière le Pénélope gate se profile une autre affaire de détournement de fonds. C’est une affaire assez ancienne dans laquelle on a pointé les sénateurs qui se partagent des fonds théoriquement destinés à leurs assistants. François Fillon, qui par ailleurs a rémunéré ses enfants pour des missions très imprécises, aurait ainsi touché 7 chèques d’environnement 3 000 € chacun entre 2005 et 2007. Soit 21 000 € en deux ans[5]. Pour Fillon 21 000 € ce n’est pas grand-chose, une goutte d’eau dans la mer de ses revenus tiré des fonds publics. Mais outre que cela choque l’opinion publique – 21 000 € c’est à peu près le salaire médian d’une année en France pour quelqu’un qui, contrairement à Fillon, travaille[6]. Gérard Larcher, le président actuel du Sénat, est un soutien très important de François Fillon, mais on sait aussi qu’il a été accusé de longue date d’utilisations plus ou moins douteuses des fonds publics[7]. 

    François Fillon s’enfonce, bientôt éliminé

    Fillon apparait ainsi pour ce qu’il est : un lobbyiste capable de faire de l’argent avec tout ce qui passe à sa portée. Il semble bien que cette fois il est cuit, lessivé et qu’il ne s’en relèvera pas. Mais comme le disait Jacques Sapir dans le commentaire qu’il faisait de cette affaire[8], le scandale du mode de vie et de fonctionnement ne doit pas faire oublier le petit Emmanuel Macron qui est lui aussi plongé jusqu’au coup dans la turpitude, non seulement il a fait des fausses déclarations de patrimoine[9], mais il a utilisé des fonds publics, ceux de Bercy[10], pour son usage personne, c’est-à-dire sa campagne pour les présidentielle. Il semble que la presse contrôlée par les oligarques ait maintenant choisi son camp : ce sera Macron-président. De toute façon, Fillon ou Macron ce sont juste des prête-noms différents pour un même programme : renforcer l’Europe et accélérer la déflation salariale. On ne peut pas dire que l’élimination de Fillon nous fasse de la peine, mais il ne faudrait pas en rester là et se contenter d’un autre menteur et tricheur, Emmanuel Macron.

     

     


    [2] https://www.actualitte.com/article/zone-51/les-notes-de-lecture-de-penelope-fillon-3474-caracteres-et-une-faute/69333

    [3] http://www.midilibre.fr/2017/01/27/sondage-odoxa-la-cote-de-popularite-de-francois-fillon-en-chute-libre,1458805.php

    [4] https://www.arretsurimages.net/articles/2015-10-11/Ventes-de-livres-derriere-les-classements-de-la-presse-id8105

    [6] http://www.leblogpatrimoine.com/bourse/statistique-sur-les-revenus-et-le-niveau-de-vie-des-francais-en-2016.html

    [7] http://www.europe1.fr/politique/senat-ce-documentaire-qui-agace-gerard-larcher-2357093

    [8] http://russeurope.hypotheses.org/5631

    [9] http://www.marianne.net/estimation-son-patrimoine-macron-rattrape-fisc-isf-100243313.html

    [10] http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170125.OBS4325/emmanuel-macron-accuse-d-avoir-utilise-les-fonds-de-bercy-pour-lancer-en-marche.html

    « Elections surprises et les déboires de François FillonL’Institut Montaigne au cœur des présidentielles »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :