• Du fait divers à la guerre, notes sur la tuerie de Copenhague

    A l’évidence la nouvelle tuerie de Copenhague a comme modèle celle de Charlie. Et d’ailleurs le prétexte à cette tuerie était un débat sur les problèmes rencontré par la liberté d’expression. L’auteur de cet acte a un peu le même profil que Coulibaly et les frères Kouachi. Jeune, violent, né de parents immigrés, ouvertement antisémite, il était passé par la case prison avant de se lancer dans une entreprise où se mêle délinquance et idéologie. Danois, ses parents étaient Palestiniens, ce qui lui donnait un bon prétexte pour justifier son antisémitisme et sa violence. Notez que jusqu’à présent on considérait que le Danemark était un pays où l’intégration des populations immigrées était réussie. C’est du reste un pays où le chômage est relativement faible et orienté à la baisse depuis 2011, entre autres raisons parce que ce pays n’est pas dans l’euro. Il faut donc rechercher d’autres explications.

      

    Omar El Hussein

     

    Les avancées très relatives de l’islamisme radical

     

    Il est probable que des actes de ce type vont encore se répéter. Car en effet ils ont un but, non pas de prendre le pouvoir, mais celui de semer la peur, d’engendrer la répression et de faire en sorte de laisser croire que nous sommes entrés dans une guerre de religions nouvelle manière qui ira jusqu’à son terme. Pourtant force est de constater que ce but ne sera jamais atteint. D’abord parce que quoi qu’on pense de l’Islam – étant athée je ne peux pas en penser du bien – les musulmans sont très divisés sur ce qui est le cœur de leur religion. Ensuite parce même si parfois certains manifestent ici et là de la sympathie pour ces actes barbares, ils ne sont pas prêts à se laisser entraîner dans une guerre de religion qu’ils perdraient inévitablement. Il serait tout autant erroné de croire à cette fable que de penser qu’il n’y a aucun rapport entre Paris et Copenhague et qu’il ne s’agit pas là d’un mouvement auquel les pseudo-succès de l’Etat Islamique en Syrie et en Irak ont donné une perspective politique, un but guerrier à une jeunesse déculturée en manque d’avenir.

      

    Les Danois se rassemblent

    Ceci étant dit, il va de soi que ces attentats de Paris à Copenhague ont mis le doigt en quelque sorte sur les faiblesses des nations occidentales vieillissantes. Les rassemblements, les marches, les bougies, tous les discours considérant d’abord qu’ « il ne faut pas faire d’amalgame », sont perçus comme des marques de faiblesse. Il est d’ailleurs remarquable que ces exactions n’aient pas engendré des actes symétriques de rétorsion de la part de l’extrême-droite européenne. Preuve sans doute que celle-ci est elle aussi très faible. Il est évident que l’hétérogénéité ethnique dans les pays européens pose un problème de divergence dans les trajectoires culturelles des différentes communautés. Les Etats-Unis qui ont une vieille habitude de la coexistence difficile des différentes communautés qui composent cette nation mesurent d’ailleurs un « coefficient d’hétérogénéité ethnique ». C’est la CIA qui fait ce boulot. Alesina et Glaeser, auteurs d’un remarquable ouvrage[1] l’avaient utilisé, entre autres indicateurs, pour montrer que plus ce coefficient d’hétérogénéité ethnique est grand, et plus les inégalités étaient fortes. Ce facteur agit comme un dissolvant de l’idée républicaine d’une tendance à l’égalité entre les hommes. Pour ces raisons, ils prédisaient que la montée des inégalités allait continuer dans les années à venir en Europe et particulièrement en France.

    Le Danemark est réputé pour sa très grande tolérance vis-à-vis d’un Islam assez combattif et agressif. Si l’Islam en général ne représente que 2% de la population dans ce pays, une fraction de cette population milite pour une modification des règles de socialisation dans ce pays. Autrement dit, il semble que plus la tolérance envers des coups de canif dans la laïcité ordinaire est forte, et plus celle-ci est utilisée par les tenants d’une loi islamique pour revendiquer de nouvelles avancées. C’est cette perception d’un Etat faible et dévalorisé, manquant pour tout dire de virilité, qui joue en faveur des tenants d’un Islam politiquement agressif et militant.

     

    Réactions attendues

     

    La première réaction attendue est celle d’une limitation nouvelle des libertés individuelles, ou si l’on veut d’un accroissement de la surveillance de toute la population. Il faut bien que l’Etat fasse semblant de faire quelque chose. La demande de sécurité appuiera cette évolution. Il va de soi que depuis une bonne trentaine d’années la liberté de penser d’agir, est de plus en plus restreinte et l’Islam radical qui est la pointe avancée des ennemis de la liberté est le véhicule tout indiqué pour aller un peu plus loin encore dans ce sens. On voit ici comment la liberté individuelle revendiquée haut et fort par les libéraux s’accommode justement de son inverse : une surveillance maximum.

    Le symétrique de cette attitude est que les exactions des islamistes radicaux ont libéré les paroles et les actes antisémites. C’est ainsi que pendant que les débris du gauchisme nous expliquent qu’ils ne sont pas Charlie, qu’il ne faut pas verser dans l’islamophobie, pas faire d’amalgame, les actes antisémites se multiplient. Comme je l’ai signalé dans un billet récent, en 2014 ce sont 7000 Français de confession israélite qui sont parti pour Israël, et ce sera 15000 cette année. C’est évidemment un autre drame. Apparemment cela a échappé à Roland Dumas qui s’est mis à attaquer Valls sur le fait qu’il était sous influence de la communauté juive. Certes Roland Dumas est très âgé, mais ce n’est pas une excuse, en tous les cas cela vient couronner une carrière politique faite de magouilles et de coups tordus en tous genres.

    Evidemment Benyamin Netanyahu en a profité pour faire un peu de propagande pour sa boutique et demander aux Juifs de France de venir en Israël. C’est une demande qui est erronée et qui vise à faire apparaître les Juifs de France ou du Danemark comme des Français ou des Danois pas tout à fait comme les autres. Non seulement la France doit protéger les Français de confession israélite, mais les Juifs eux-mêmes doivent se battre pour exiger d’être traités d’une manière moins humiliante. J’écris cela sachant que par ailleurs je n’ai aucune sympathie pour la religion, juive, musulmane ou catholique, mais simplement dans un souci de cohérence. Il ne s’agit pas de protéger une religion, mais plutôt des citoyens.

     

    Profanation du cimetière juif à Sarre-Union

     

    Comme on le comprend, cette question des attentats récents et la propagande de l’EI qui les soutienne et les justifie est une question très difficile. Il n’y aura pas de réponse simple. Si d’un côté les slogans de type fascistes comme « les Arabes à la mer » sont évidemment stupides – mais on remarquera qu’ils ont de moins ne moins d’échos – il est tout autant stupide de verser dans l’angélisme et de ne pas prendre la mesure des problèmes engendrés par le développement des communautarismes.

    Il semble que deux voies doivent être explorées, d’une part réduire les inégalités sociales et de revenus, et d’autre part améliorer le contenu de l’éducation. Dans une période livrée à la mondialisation libérale, ce sont deux voies tout autant difficiles à suivre. Evidemment il faut par ailleurs lutter pour maintenir fortement une séparation radicale entre la vie civile et la religion. La loi, la république doivent rester laïques.

    Voitures taguées « Juif » à la porte de Saint-Cloud



    [1] Combattre les inégalités et la pauvreté, les Etats-Unis face à l’Europe, Flammarion, 2006.

    « Scandales bancaires en sérieL’échec programmé de Syriza est-il sûr ? »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Février 2015 à 19:14
    La soralisation des esprits.
    Lorsque un Alain Soral fait un carton avec son Comprendre l'Empire, malgre l'omerta des médias, il ne faut pas s'étonner de l'augmentation des actes antisémites souvent derrière le paravent de l'antisionisme.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :